Foire aux questions immobilière

C'est quoi l'agence Dekerle Immobilier à Lille ?

L'agence Dekerle immo, est une agence immobilière située dans le bâtiment de la vieille bourse à Lille, entre l'opéra et la grand place de Lille. Cette équipe à taille humaine, vous accompagne dans la vente de votre bien immobilier de A à Z avec un service d'exception. Vendez votre bien immobilier avec sérénité, tranquillité et en toute confiance.

Où se trouve l'agence Dekerle Immobilier à Lille ?

Vous pouvez nous retrouver dans le bâtiment de la vieille bourse à Lille au 9 rue des Manneliers à Lille ou encore nous contacter directement en vous rendant sur la page contact

Comment contacter l'agence Dekerle Immobilier à Lille ?

Vous pouvez nous contacter directement grâce à notre formulaire de contact : https://www.dekerle-immobilier.fr/contact

ou directement par email à l'adresse : contact@dekerle-immobilier.fr

Dans quel secteur travaille l'agence Dekerle-Immobilier à Lille ?

Nous travaillons à Lille mais nous nous déplaçons dans toute la métropole.

Lille, Lambersart, La Madeleine, Lomme, Loos, Marcq-en-Baroeul, Mouvaux, Ronchin, Roubaix, Saint-André-lez-Lille, Tourcoing, Villeneuve d'Ascq, Wasquehal...

Quels sont les documents obligatoires à fournir pour la mise en vente de mon bien immobilier ?

LES DOCUMENTS RELATIFS À VOTRE SITUATION PERSONNELLE :

• Justificatifs attestant de votre identité, adresse et situation familiale.

LES DOCUMENTS RELATIFS À VOTRE DROIT DE PROPRIÉTÉ :

• Titre de propriété (acte notarié signé au moment de votre achat), ou acte de partage, attestation de propriété (en cas de succession);
• Le dernier avis d’imposition de taxe foncière et de taxe d’habitation.

LES DOCUMENTS RELATIFS AUX DIAGNOSTICS OBLIGATOIRES :


Pour la vente d’une maison :
• Diagnostic de performance énergétique (DPE), sauf en cas de vente en état futur d’achèvement (VEFA) ;
• Constat de risque d’exposition au plomb (CREP) ;
• État mentionnant la présence ou l’absence d’amiante ;
• État de l’installation de l’électricité (intérieure) si l’installation a plus de 15 ans ;
• État de l’installation du gaz (intérieure) si l’installation a plus de 15 ans ;
• État de l’installation d’assainissement non-collectif ;
• État relatif à la présence de termites permettant de savoir si la maison est située dans une zone à risque ;
• État des risques et pollutions (naturels, miniers, technologiques, sismiques, radon…) permettant de savoir si la maison est située dans une zone à risque ;
• Mentionner la présence d’un risque de mérule (champignon) dans la construction lorsque que le risque a fait l’objet d’un arrêté (consultable en préfecture du département ou sur internet).


Ces éléments doivent être regroupés au sein d’un dossier de diagnostic technique (DDT) – (annexé à la promesse ou acte de vente).


Pour la vente d’un logement en copropriété :

• Diagnostic de performance énergétique (DPE), sauf en cas de vente en état futur d’achèvement (VEFA) ;
• Constat de risque d’exposition au plomb (CREP) ;
• État mentionnant la présence ou l’absence d’amiante ;
• État de l’installation de l’électricité (intérieure) si l’installation a plus de 15 ans ;
• État de l’installation du gaz (intérieure) si l’installation a plus de 15 ans ;
• État relatif à la présence de termites permettant de savoir si la maison est située dans une zone à risque ;
• État des risques et pollutions (naturels, miniers, technologiques, sismiques, radon…) permettant de savoir si la maison est située dans une zone à risque ;
• Le risque de présence de mérule (champignon) dans la construction lorsque le logement est dans une zone ayant fait l’objet d’un arrêté, consultable en préfecture du département ou sur internet ;
• La surface privative du lot de copropriété (mesurage ou certificat « loi Carrez »). 
La surface Carrez doit être mentionnée dans l’acte authentique. Si la surface réelle est inférieure de plus de 5%, l’acheteur peut exiger l’annulation de la vente ou une diminution du prix jusqu’à un an après la signature.


LES DOCUMENTS RELATIFS À L’ORGANISATION DE L’IMMEUBLE :

• Le règlement de copropriété ;
• L’état descriptif de division ;
• Tous les actes modificatifs (même s’ils ne concernent pas le lot vendu) publiés ;
• Les procès-verbaux des assemblées générales des trois dernières années.


LES DOCUMENTS RELATIFS À LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA COPROPRIÉTÉ ET DU COPROPRIÉTAIRE VENDEUR :

• Le montant des charges courantes ;
• Le montant du budget prévisionnel ;
• Le montant des charges hors budget prévisionnel dues par le vendeur sur les deux exercices précédant la vente ;
• Les sommes pouvant rester dues par le copropriétaire vendeur au syndicat des copropriétaires ;
• Les sommes qui seront dues au syndicat par l’acquéreur ;
• L’état global des impayés de charges au sein du syndicat ;
• La quote-part du fonds de travaux attachée au lot principal vendu.

Je suis propriétaire d'un bien immobilier en location, puis-je vendre mon logement alors qu'il est occupé ?

Tout d’abord, la vente d’un logement occupé ne met pas fin à un contrat de location. Le contrat de bail est tout simplement transféré à l’acheteur. Il suffira au nouveau bailleur de prendre contact avec lui pour l’informer du changement. Vendre un logement occupé engendre peu de contraintes pour vous, si vous êtes en règle sur la gestion et que le bail se déroule bien. En revanche, vous serez obligé de consentir une décote sur le prix.

Comment se calcule la décote pour la vente d’un logement occupé ?

Cela repose sur 6 conditions :
Condition n°1 : le temps qui reste jusqu’à l’échéance du bail. Plus ce temps est important, plus la décote sera importante ;
Condition n°2 : le montant du loyer. Si le loyer correspond au prix du marché, la décote sera moins lourde que s’il en est totalement éloigné et très bas ;
Condition n°3
 : l’âge du locataire. Si le locataire a plus de 65 ans, il est protégé et vous aurez donc des contraintes spécifiques à respecter pour récupérer le bien ;
Condition n°4 : le type de contrat de location. Les décotes de prix diffèrent entre les logements soumis à la loi de 1948 et ceux soumis à la loi de 1989. Dans le cas des logements soumis à la loi de 1948 (vide ou meublé), la décote est très importante puisque ce type de bail implique des difficultés à faire sortir le locataire. La décote de prix peut atteindre parfois 50 %, d’autant plus si des travaux importants sont à prévoir. Dans le cas d’une location vide soumise à la loi de 1989, la décote peut atteindre entre 10 % et 15 % du prix selon la durée restante du bail. Mais pour une location meublée, la décote est minime puisque la durée du bail se situe entre 9 mois à un an ;
Condition n°5 : la surface du logement. Comme les investisseurs représentent une grande partie des acheteurs potentiels, les petites surfaces, très prisées par ces derniers, ne subissent quasiment pas de décote, surtout dans le cadre d’un contrat au loyer du marché avec un « bon » locataire ;
Condition n°6 : la cote du quartier où se situe le bien. Dans une zone très demandée, la décote sera moindre puisque les acquéreurs potentiels seront plus nombreux.

Comment bien estimer mon bien immobilier pour la vente ou location ?

Nous avons mis en place un système d'estimation en ligne en moins de 30 secondes !

Pour avoir une estimation optimale, cliquez sur ce lien vous redirigeant vers notre service : https://www.dekerle-immobilier.fr/pages/estimation

Quelle est la différence entre le prix net vendeur et le prix FAI ?

Le prix net vendeur est le montant que le vendeur va réellement toucher suite à la vente de son bien. En revanche le prix FAI (frais d’agence inclus), aussi parfois appelé HAI (honoraires agence inclus), comprend le prix net vendeur ainsi que les frais d’agence. À savoir que les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi. Les agences ont le droit de les fixer librement.

Comment fonctionnent les courtiers en immobilier ?

Le courtier immobilier accompagne son client dans sa recherche de financement pour l'acquisition d'un bien immobilier, de prêt, de crédit. Il analyse la situation financière de son client et cible au mieux une offre adaptée à son besoin. Le courtier présente le dossier financier de l’accédant à un panel de prêteurs. Puis il sélectionne les meilleures propositions de prêt et les soumet à l’accédant.

Qu'est ce que la loi Carrez en immobilier ?

La superficie loi Carrez correspond à une mesure spécifique de la superficie habitable d’un logement. Les éléments tels que murs, cloisons, marches, balcons, terrasses, embrasures de portes et fenêtres, gaines, cave et parking ne sont pas pris en compte.

Seules les surfaces dont la hauteur sous plafond atteint 1,80m sont comptabilisées.  Les lots ou fractions de lot de moins de 8 m² ne sont pas concernés, sauf s’ils font partie intégrante de l’unité d’habitation. Un bout de couloir racheté à la copropriété et intégré à l’appartement sera donc comptabilisé.

Quelles sont nos honoraires pour la vente d'un bien ?

Vous pouvez retrouver nos honoraires en cliquant sur ce lien :https://www.dekerle-immobilier.fr/pages/honoraires

Honoraires Barème agence Dekerle Immobilier à Lille

APPLICABLE À COMPTER DU 1ER JUILLET 2019 À L’EXCLUSION DU NEUF (VEFA), COMMERCES ET IMMOBILIER D’ENTREPRISE.

Il est précisé que dans le cadre de délégation de mandat consentie par un autre professionnel de l’immobilier (agence, promoteur…) le barème applicable reste celui de l’agence titulaire du mandat ou celui du promoteur.

I - LOGEMENTS ET BUREAUX

I- 1 Transaction Vente Immobilière

À charge de l’acquéreur sauf convention contraire précisée dans le mandat.

Prix de vente TTC

Montant des honoraires

Prix de vente < 150 000 € 

Forfait 7 500 € TTC*  (prix maximum pratiqués)

Prix de vente > 150 000 € 

5 % du prix de vente TTC* (prix maximum pratiqués)


* Montant TTC, TVA de 20% taux en vigueur inclus Les honoraires comprennent les prestations de visite, de négociation, de constitution du dossier de vente et de suivi Il est précisé que les prix ci-dessus doivent être effectivement appliqués dans une majorité des transactions.

Il est possible d'y déroger seulement à la baisse pour des affaires particulières et dans les limites proches des conditions pratiquées *.
* Note de la DGCCRF suite à l'arrêté du 10/01/17

I-2 Transaction location immobilière

ACTES HONORAIRES

Locaux d’habitation ou mixtes soumis à la loi du 6 juillet 1989 art 5.

Locaux meublés

Etablissement de l’acte de location Honoraires de visite, de constitution de dossier du locataire et rédaction de bail 10 € TTC*/m² à la charge du locataire. 
Honoraires de réalisation de l’état des lieux 3 € TTC*/m² à la charge du locataire. 
Honoraires de visite, de constitution de dossier du locataire de rédaction du bail et de réalisation de l’état des lieux : 1 mois de loyer hors charges à la charge du bailleur.

Honoraires d’entreprise et de négociation à la charge exclusive du bailleur forfait de 80€ TTC * 

 

Locaux de droit commun

Etablissement de l’acte de location 1 mois de loyer TTC hors charges à la charge du locataire *
Locaux professionnels Etablissement de l’acte de location 2 mois de loyer TTC hors charges répartis par moitié entre bailleur et locataire *
Autres locaux (résidence secondaire, parking…) Etablissement de l’acte de location 1 mois de loyer TTC hors charges à la charge du locataire *

Evaluation 300 € TTC *

*Montant TTC, TVA de 20% taux en vigueur inclus

Les honoraires seront dus à la signature d’un bail de location et directement payés par le(s) locataire(s) et le(s) bailleur(s).

Les honoraires à la charge du locataire ne pourront être supérieurs à ceux du bailleur.

I-3 activités commerciales et industrielles

II. TRANSACTIONS VENTE MUR

ACTES HONORAIRES

Négociation

Prix de vente inférieur à 500.000 €
Prix de vente supérieur à 500.000 € 5% H.T. de la valeur des biens vendus (prix maximum pratiqué)


* 3% HT de la valeur des biens vendus *

II-1 Transaction Vente Fonds

ACTES HONORAIRES

Négociation 7% H.T. de la valeur du fonds * (prix maximum pratiqué)

II-2 Transaction Location

ACTES HONORAIRES 

Honoraires de visite, de constitution de dossier du locataire et rédaction de bail 10 € TTC*/m² à la charge du locataire.

Honoraires de réalisation de l’état des lieux 3 € TTC*/m² à la charge du locataire

Honoraires de visite, de constitution de dossier du locataire de rédaction du bail et de réalisation de l’état des lieux : 1 mois de loyer hors charges à la charge du bailleur

Honoraires d’entremise et de négociation à la charge exclusive du bailleur forfait de 80 € TTC *

Locaux de droit commun Etablissement de l’acte de location 1 mois de loyer TTC hors charges à la charge du locataire *

Locaux professionnels

Etablissement de l’acte de location 2 mois de loyer TTC hors charges répartis par moitié entre bailleur et locataire *

Autres locaux (résidence secondaire, parking…)

Etablissement de l’acte de location 1 mois de loyer TTC hors charges à la charge du locataire * Evaluation 300 € TTC *
*Montant TTC, TVA de 20% taux en vigueur inclus

Les honoraires seront dus à la signature d’un bail de location et directement payés par le(s) locataire(s) et le(s) bailleur(s).

Les honoraires à la charge du locataire ne pourront être supérieurs à ceux du bailleur. I-3 activités commerciales et industrielles

II. Transaction Vente Murs

ACTES HONORAIRES

Négociation Prix de vente inférieur à 500.000 €

Prix de vente supérieur à 500.000 € 5% H.T. de la valeur des biens vendus * 3% HT de la valeur des biens vendus *

II-1 Transaction Vente Fonds

ACTES HONORAIRES

Négociation 7% H.T. de la valeur du fonds *

II-2 Transaction Location

ACTES HONORAIRES

Négociation 30 % H.T. du loyer annuel hors taxes et hors charges à la charge du locataire.

* Rédaction du bail 10 % H.T. du loyer annuel hors taxes et hors charges répartis à la charge du locataire.

* Négociation Cession de bail 9% H.T. du montant de la cession Minimum de 12.500 € HT *
* Montant TTC, TVA de 20% taux en vigueur inclus.

Les honoraires comprennent les prestations de visite, de négociation, de constitution du dossier de vente et de suivi.
Il est précisé que les prix ci-dessus doivent être effectivement appliqués dans une majorité des transactions.

Il est possible d'y déroger seulement à la baisse pour des affaires particulières et dans les limites proches des conditions pratiquées *.
* Note de la DGCCRF suite à l'arrêté du 10/01/17

III - MEDIATEUR DE LA CONSOMMATION

Conformément à l’article L 611-1 du code de la consommation, le consommateur est informé qu’il a la possibilité de saisir un médiateur de la consommation dans les conditions prévues aux articles L 611-1 et suivants du code de la consommation, dont les coordonnées administratives sont :

Association MEDIMMOCONSO, 1 Allée du Parc de Mesemena - Bât A - CS25222 - 44505 LA BAULE CEDEX; Mail : contact@medimmoconso.fr

Site internet : https://medimmoconso.fr/adresser-une-reclamation/ IV -

Contact Dekerle Immobilier :

SARL Dekerle-Immobilier 9 rue des manneliers 59000 Lille Direction : Marie Dekerle - 07 83 92 45 15 www.dekerle-immobilier.fr - 

Quels sont mes engagements si je fais une offre d'achat pour un bien immobilier ?

L’offre d’achat est une action par laquelle l’acheteur concrétise sa volonté d’acheter au vendeur, vous pouvez faire une offre écrite afin de manifester votre souhait d’acheter à un certain prix. L’offre d’achat n’est pas obligatoire, mais elle permet de faire accélérer une négociation et de formaliser les échanges. C’est une proposition à valeur légale, c’est un acte qui va déclencher le processus d’achat/vente.

Attention, elle doit faire mention d’une date limite afin de motiver le vendeur à vous répondre dans les meilleurs délais. Passé la date de validité, si le propriétaire ne s’est pas positionné par écrit, votre offre expire. Vous pourrez également annuler votre offre d’achat par écrit, avant toute réponse du vendeur.

Quel est le délais de rétraction du compromis de vente d'un bien immobilier ?

L'acheteur doit notifier sa rétractation au vendeur par lettre recommandée avec avis de réception avant l'expiration du délai de 10 jours calendaire.

Quand puis-je récupérer les clés de mon bien immobilier ?

Normalement, l'acquéreur reçoit les clés de son nouveau logement le jour de la signature de l'acte de vente chez le notaire. Cependant, dans certains cas, la remise des clés peut être différée.

Que devons-nous payer lors de la signature de la promesse ou du compromis de vente ?

Vous devrez en général verser une somme négociable, qui est en moyenne fixée à 10 % environ du prix du bien.

Quels frais vais-je payer si je souhaite acheter un bien immobilier via une agence immobilière ?

Les frais incombent à l’acquéreur. À noter que les frais d’agence ne viennent pas s’ajouter au prix affiché (prix FAI, frais d’agence inclus), le prix en tient déjà compte. En revanche, les frais de notaire seront calculés sur le prix global de la vente, si les honoraires d’agence sont indiqués à la charge du vendeur sur le mandat de vente et les frais notariés seront donc augmentés.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

Nos biens immobiliers à vendre à Lille et proximité :